Kisinis Web Art, le site des arts et des artistes

 

Une funèbre mélodie pour l'antichambre de la mort...


© Michel Kisinis     La musique de l'ascenseur     © Michel Kisinis

Une fois enfoncé, le bouton s'illumine.
Et suivent de grands fracas métalliques.
En mouvement, l'ascenseur est mélancolique.
Ses circuits jouent une musique qui me mine
Et me guide à l'antichambre de la mort.
Une main tremblante m'étreint
Pour me soutenir, vacillant,
Bouleversé par le temps,
Tyran qui règle et qui éteint
Nos vies, sans égard, ni remord.

Esprits en perdition, corps naufragés,
Un seul regard et mon coeur est blessé.
Tous ces maux s'imposent en un triste catalogue
De la vie des hommes et de son épilogue.

De l'ascenseur, m'accompagne la symphonie,
Le long des couloirs, le long de mon esprit.
Demain peut-être passerai-je devant
Une chambre tôt libérée de son occupant,
Parti sans prévenir, parti pour ne point revenir,
Sans jamais avoir entendu cette mélodie.
La porte claque sur mon coeur meurtri
Et mes pas résonnent dans le couloir,
Tel un revenant rôdant, torturé,
Perdu, à la recherche de sa mémoire.
Et n'ayant plus de larme pour s'apitoyer.

© Michel Kisinis

Kisinis Web Art, le site des arts et des artistes

 

© Michel Kisinis
© Michel Kisinis, photographe auteur

 

Vous pouvez m'écrire : Michel Kisinis.

 

Kisinis Web Art, le site des arts et des artistes